En dépit d’avoir souffert de la polio lorsqu’elle n’avait que six mois, Karin n’a jamais laissé quoi que ce soit la retenir dans la vie. Grâce à l’orthèse C-Brace, elle a noté une meilleure flexibilité générale et une plus grande liberté de mouvement par rapport aux orthèses précédentes qui exigeaient d’elle qu’elle maintienne sa jambe en extension. À présent, Karin peut suivre ses enfants et ses petits-enfants.